Chez PCM assistance,

c'est tous les jours que nous sommes confrontés aux pannes de disques durs.

LA TYPOLOGIE DES PANNES DE DISQUES DURS

Mécanique

Chute ou choc du disque provoquant des dégâts mécaniques, Dégradation du bloc de tête de lecture, Usure des plateaux

Électronique

Dégradation du circuit de puissance, Dégradation suite à un choc éléctrique, Dégradation d'une partie du firmware

Logique

Effacements volontaires ou involontaires d’un fichier, Formatage complet d’un volume, Erreur lors de la manipulation des partitions

Firmware

Erreur de conception, Liste de secteurs défectueux erronées, Dégradation de modules

LES COMPOSANTS DES DISQUES DURS ET LES PANNES POUVANT LES AFFECTER

élément

Risque de panne

Le PCB, circuit électronique au dos du disque dur, permet de traduire le signal reçu par le bloc de tête de lecture et de le renvoyer sur le bus de données. (Nappes / connecteurs) Détérioration d’un composant électronique, circuit de puissance ou corruption d’une portion du firmware disque.
Le bloc de tête de lecture est constitué de guides métalliques, d’un processeur et de têtes de lecture. Le nombre de tête dépend du nombre de plateaux du disque dur. Ces têtes permettent la lecture et l’écriture sur la surface des plateaux. Dans le cas d’un arrêt brutal précipitant l’arrêt de la rotation du moteur ou d’un choc durant l’extinction du disque dur, il est possible que le bloc de tête de lecture soit bloqué sur les plateaux du disque dur. Ce problème est communément appelé "crash des têtes de lecture". Dans le cas d’une chute importante ou de la rencontre d’une microparticule ce composant deviendra inopérant ou dangereux pour les plateaux du disque dur.
Le système d’aimantation est composé de deux surfaces à forte densité magnétique permettant le déplacement très rapide du bloc de tête de lecture. Lors d’un choc ou d’une usure prématurée il est possible que l’une des deux surfaces s’ouvre laissant s'échapper un grand nombre de particules abrasives pouvant dégrader définitivement la surface des plateaux du disque dur.
Le ou les plateaux du disque dur contiennent le flux d’information qui compose les données de l’utilisateur. Le nombre de plateaux varie en fonction de la densité et de la taille du disque dur. Certains modèles de disque dur possèdent une zone de stockage physiquement différente permettant de poser les têtes de lecture sans risque de les déteriorer. Les plateaux peuvent s’user avec le temps et perdre une partie de leur capacité de stockage. Au fur et à mesure de son utilisation, le disque dur va stocker dans son firmware les zones à ne pas utiliser pour stocker des données.
Le moteur permet la mise en rotation des plateaux. Cette rotation constante permet aux têtes de lecture de survoler les plateaux sans les toucher. Sur les modèles récents de disque dur, cette rotation peut diminuer si le disque dur n’est pas sollicité. Lors d’une chute, le moteur peut se désaxer ou se gripper. Il est impossible de remplacer ce composant car il fait partie intégrante du boitier du disque dur. Dans la majorité des cas il faut extraire les plateaux vers un autre disque dur.
Les filtres présents dans le disque dur le préserve de toute intrusion de poussières ou d’humidité. Dans un environnement très poussiéreux telles que les usines agricoles, le filtre peut être saturé et laisser échapper des poussières à l’intérieur du boitier.

Confidentialité et protection des données

PCM assistance garantit la confidentialité et l'intégrité des données protégées pendant toute la durée de sa prestation, conformément aux dispositions de l'arrêté n°303 du 23 décembre 2004.

01 46 25 09 50

Pour une réponse immédiate
à votre situation